Site et monument historique

Château de la Prade

© Domaine de la Prade

Le château de la Prade, construit au 19e siècle, a connu plusieurs propriétaires dont deux anciens maires de Cébazat.

En 1752, le domaine s’appelait « La Roze ». Ce n’est qu’au 19e siècle qu’il prend le nom de la Prade, du celtique « prad » ou du latin « prada » qui signifie prairie.

Le domaine est acquis par la famille Pyrent vers 1872. Le nom de « château » de Pyrent de la Prade apparaît alors sur les recensements. La famille Pyrent fait construire cette demeure avec deux ailes agrémentées de tours au nord et au sud. Benoit-Edmond Pyrent de la Prade, né à Clermont le 27 mai 1820 et mort en 1901, baron du Second Empire et homme politique du département, est maire de Cébazat de 1879 à 1882. En 1864, il obtient l’autorisation de rajouter à son nom la particule « de la Prade ». Actif au sein du comité diocésain et président d’œuvres de bienfaisance, il fait don à la cathédrale d’un tableau représentant La Descente de croix et à l’église Saint-Pardoux de Blanzat d’une Vierge à l’Enfant, copie d’un tableau du Corrège (vers 1489-1534).

En 1920, le professeur Castaigne, directeur de l’école de médecine de Clermont-Ferrand et maire de Cébazat de 1925 à 1945, achète le château et ses dépendances. En 1951, le domaine est vendu aux sociétés Électricité de France et Gaz de France qui y installent un centre de formation pour leurs employés et cadres. En 2007, la commune acquiert le domaine avec son parc de 5 hectares et ses nombreux arbres centenaires.

Accès :

- En bus : Arrêt Coutils, ligne 21.

- En voiture : Allée du domaine

Informations complémentaires

Alerte visiteurs :

Visite libre du parc et des extérieurs du château.

Horaires et périodes d’ouverture

Toute l'année, tous les samedis et dimanches de 10h à 19h.
Domaine ouvert les jours fériés.

Équipements et services

Services : Location de salles
Équipements : Parking, Parking autocar, Parking gratuit

Tarifs

  • Accès libre.