Culture - Spectacle

Xynthia, l’odyssée de l’eau | Clermont Auvergne Opéra

© Xynthia, l’odyssée de l’eau | Clermont Auvergne Opéra
Attention !

Cet évènement est terminé.

À la croisée des langages, Xynthia déroule une histoire sur l’eau, le Cosmos et nous. Alors que l’urgence climatique est au cœur du débat politique, le Collectif Io s’empare de ce sujet, sous la forme d’une création aussi percutante que poétique.

Xynthia, l’odyssée de l’eau

Opéra pour 4 chanteurs, 1 comédienne, 1 danseur et 5 musiciens

Musique Thomas Nguyen

Livret Valentine Losseau librement inspiré d’Un ennemi du peuple d’Henrik Ibsen

Direction musicale Yann Molénat

Mise en scène Mikaël Serre

Xynthia, l’odyssée de l’eau, est un opéra écologique, librement inspiré du texte d’Ibsen, Un ennemi du peuple, pièce avant-gardiste écrite en 1883. Dans ce brûlot visionnaire, un médecin dénonce la contamination des eaux de sa ville. S’il parle publiquement, la station thermale sera ruinée. De chantages en pressions, de complots en mises au banc, l’homme devient l’ennemi à abattre de la collectivité. On est évidemment saisi par la modernité du propos d’Ibsen et sa prescience des problèmes écologiques. Alors que l’urgence climatique est aujourd’hui au cœur du débat politique, le Collectif Io s’empare de ce sujet sensible, sous la forme d’une création aux multiples échos. L’art lyrique y côtoie la danse et le théâtre, dans une forme d’art total.

À la croisée des langages, Xynthia déroule une histoire sur l’eau, le Cosmos et nous. Son titre fait directement référence à la déesse de la nature sauvage dans la mythologie grecque mais aussi à la tempête ayant frappé plusieurs pays en 2010. La dramaturgie entrelace ainsi l’adaptation de la pièce d’Ibsen à une odyssée de l’eau depuis ses origines cosmiques et un récit fragmentaire de la catastrophe consécutive à la tempête Xynthia. La mise en scène de Mikaël Serre et les performances de ses onze interprètes en font un opéra engagé, aussi percutant que poétique.

Assistante à la mise en scène Naïma Perlot-Lhuillier

Chorégraphie Kitsou Dubois

Scénographie Charlotte Gautier Van Tour

Costumes Anaïs Heureaux

Chef de chant Jeanne Vallée

Création sonore Pierre Tanguy

Création lumière Jimmy Boury

Création vidéo Léa Troulard et Charlotte Gautier Van Tour

Emmanuelle Jakibek, soprano

Stéphanie Guérin, mezzo-soprano

Fabien Hyon, ténor

Halidou Nombre, baryton

Alix Riemer, comédienne

Sébastien Ly, danseur

Yann Molénat, direction et Fender Rhodes

Thomas Bloch, cristal Baschet et ondes Martenot

Pauline Haas, harpe

Juliette Adam, clarinettes

Pierre Tanguy, percussions et électroacoustique

Horaires et périodes d’ouverture

Vendredi 26 janvier 2024 de 20h à 21h45.

Tarifs

  • Plein tarif : de 25 à 35 €, Tarif réduit : de 20 à 30 €, Etudiant : 12 €.

Accessibilité

Tourisme adapté : Accessible en fauteuil roulant en autonomie, Personnel d’accueil sensibilisé à l’accueil des personnes en situation de handicap

Organisateur de l'événement

Clermont Auvergne Opéra